7 raisons pour lesquelles vos cheveux crépus ne poussent pas

Avez-vous déjà pensé que vos cheveux naturels ne poussaient pas? C’est une plainte fréquente chez les femmes aux des cheveux crépus. Eh bien, la vérité est, à moins qu’il y ait un problème médical qui empêche vos follicules de produire de nouveaux cheveux, votre chevelure est continuellement en croissance. Alors que se passe-t-il?

La question est souvent, non pas que les cheveux ne poussent pas, mais que vous ne retenez pas de la longueur obtenue suite à la croissance de vos cheveux. En d’autres termes, vos pointes se cassent au même rythme que poussent vos cheveux ou pour certaines vos pointes se cassent plus vite que vos cheveux ne poussent.

Voici sept raisons qui font que vos cheveux crépus ne poussent pas. Ces raisons vous empêchent de conserver la longueur et, par conséquent, vos cheveux ne semblent pas grandir.

1) Le manque d’hydratation

On ne soulignera jamais assez que les cheveux naturels ont besoin d’hydratation. Et quand on parle d’hydratation, on parle d’utiliser sur vos cheveux des produits à base d’eau (le premier ingrédient doit être l’eau) et non à base d’huile. En effet, en général, l’huile nourrit mais n’hydrate pas.

Puisque la forme naturelle de nos cheveux ne permet pas aux huiles naturelles de notre cuir chevelu d’atteindre facilement les extrémités, nous avons besoin de moyens alternatifs pour obtenir cette humidité. Sans cela, nous courons le risque d’avoir de la casse.

Essayez ceci: Après votre séance de soins, pendant que vos cheveux sont humides, appliquez une autre couche d’après-shampoing ou leave-in conditionner suivi d’huile ou beurre capillaire pour sceller les extrémités. Rappelez-vous, vos pointes sont la partie la plus ancienne des cheveux et la plus sèche des cheveux aussi. Ensuite, coiffez comme d’habitude. Vous conservez votre longueur.

2) Vous ne buvez pas assez d’eau

On ne le dira jamais assez, il est important de s’hydrater de l’intérieur. En général, si vos cheveux sont secs ou cassants, vous ne retenez pas de longueur et cela veut dire que vous ne buvez pas assez d’eau. Des cheveux secs et cassants et sont plus enclins à se fendre et à se casser. Mais en buvant beaucoup d’eau, 1,5 litres à 2 litres et en vous alimentant de fruits et de légumes, vous alimenterez vos follicules pour favoriser la pousse et réduire les risques de casse.

Attention, boire du coca ou autre boisson sucré ou du jus d’orange ne sera pas aussi bénéfique pour vos cheveux car ces boissons sont composées d’éléments autres que de l’eau. Préférez de l’eau nature sans additif ou avec quelques gouttes de citron pour donner du gout.

3) Vous utilisez trop de chaleur sur vos cheveux

Nous les femmes noires et métissées, aimons changer souvent de coiffure. Nous pouvons passer de nos cheveux naturels, frisés ou bouclés au cheveux lissés inversement. Mais trop de chaleur trop souvent, surtout si elle n’est pas faite en toute sécurité, peut aussi rendre les cheveux trop secs et cassants.

En plus de vous assurer que vos cheveux sont bien hydratés avant de les coiffer à la chaleur, une couche de protection comme notre Spray de protection thermique donne à vos cheveux une finition lisse sans les dommages. Assurez-vous également d’utiliser un fer ou sèche cheveux avec des réglages ajustables et utilisez autant que possible de la chaleur froide à moyenne.

4) Vous avez toujours la main dans vos cheveux

La manipulation excessive des cheveux – que ce soit avec vos mains ou des peignes et des brosses – peut causer un stress inutile, cassant vos extrémités fragiles. Si vous trouvez que vous touchez toujours vos cheveux, essayez de porter des coiffures de protection. Garder vos cheveux tressés, tordus ou dans un chignon pendant une semaine ou deux vous forcera à garder vos mains et vos outils à cheveux. Pas de contact, pas de casse ! Pas de casse, plus vous conservez de longueur !

5) La génétique

Les cycles de croissance des cheveux diffèrent d’une personne à l’autre principalement en raison de la génétique. Le cycle d’une personne peut avoir une phase de croissance de 3 ans tandis qu’un autre a une phase de croissance de 5 ans avant qu’il soit temps pour les cheveux de tomber. Donc, il se peut simplement que votre stade de croissance soit plus court que d’autres pour que vos cheveux ne semblent pas grandir du tout. Mais aussi longtemps que vous prenez les conseils ci-dessus, vos cheveux devraient bien pousser jusqu’à atteindre leur longueur maximum.

6) Vous avez besoin d’une coupe de pointe

Tailler vos cheveux pour accroire la pousse de vos cheveux peut sembler un processus rétrograde, mais c’est l’une des meilleures choses que vous pouvez faire pour vos cheveux. Couper vos pointes permettent de se débarrasser des pointes fourchues et des dommages qui conduisent à la casse. Il n’y a pas de règle pour savoir combien de fois couper, mais couper au moins une fois par saison, ou tous les 3-4 mois, rafraîchira vos pointes et les garderont en bonne santé. Plus vous gardez les extrémités de vos cheveux abîmées, moins vous verrez de casse et moins vous aurez besoin de couper. Vous pouvez même être en mesure d’étirer le temps entre les coupes de pointes parce que vos cheveux seront devenus plus sains. Pour la coupe de vos cheveux, testez l’une de ses méthodes.

7) Les problèmes de santé

Si vous faites tout ce qui précède, mais que vous sentez toujours que vos cheveux ne poussent pas, il se peut que vous ayez des problèmes de santé sous-jacents qui doivent être traités. Cela peut être n’importe quoi, d’une carence en vitamine ou en hormone à des problèmes de cuir chevelu. Pour savoir avec certitude, demander l’aide d’un professionnel de la santé.

Vous sentez que votre chevelure ne poussent pas ? Observez votre routine capillaire actuelle et comparez ces conseils.

Et vous, que faites-vous pour maintenir la longueur ?

Vous aimeriez également...


Ceci pourrait peut être vous intéresser :

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *